Vous pouvez aussi

me suivre sur : 

© 2018-2020 by Anthony Lamacchia
 
Contact : anthony_lamacchia@gmx.fr
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Ralph 2.0 de Rich Moore & Phil Johnston

Mis à jour : 16 févr 2019

De retour de Ralph 2.0 de Rich Moore et Phil Johnston. Moore a déjà été derrière la caméra du premier volet alors que le Johnston officiait en tant que scénariste avec Jennifer Lee (réalisatrice de La Reine des neiges). Pour Ralph 2.0, Johnston continue d’être au scénario, accompagné cette fois-ci de Pamela Ribon, tandis que Moore reste aux commandes tout en déléguant une partie du travail à son confrère. Une alliance plus forte encore que pour Les Mondes de Ralph, qui était déjà une belle réussite. La suite en fait-elle autant ?

On retrouve donc Ralph La Casse et Vanellope, six ans après les évènements du premier film. Suite à un accident, le volant de la borne d’arcade du jeu Sugar Rush se casse et le jeu vidéo est mis hors-tension. Afin de le remettre en service, le propriétaire doit en commander un neuf via eBay, mais n’ayant pas les moyens, il préfère s’en débarrasser. Ralph et Vanellope n’ont alors que quelques jours pour dégoter un nouveau volant en se rendant dans le seul endroit où on peut encore en trouver : l’Internet.

Si le premier film visait un public nostalgique des vieux jeux vidéo et amateur de pop culture rétro, le nouveau se penche maintenant sur des références plus modernes : les réseaux sociaux, les jeux en ligne, le partage de vidéo, bref, l’Internet, ainsi que ses sombres facettes : le dark web, les haters, les virus, le plagiat... Tout un univers représentait comme une ville gigantesque et futuriste, véritable envers du décor de la toile que nous explorons chaque jour.

Visuellement, on va encore plus loin que le premier avec des références et des clins d’œil à n’en plus finir ; ça grouille de détails, c’est coloré, c’est bien pensé… un régal pour les mirettes, autant pour les néophytes que les connaisseurs. Disney en profite aussi pour bien mettre en avant ses licences phares : on a du Marvel, du Star Wars, du Pixar… et bien évidemment, la scène avec les princesses sur le site Oh My Disney. Vraiment bien fait et avec en prime de l’autodérision assumée, et même de la parodie avec la chanson de Vanellope. On en redemanderait presque encore ; comme les scènes d’action, dynamiques, voire grandioses, notamment celle de la fin. Rien à redire de ce côté-là.

Au niveau de l’intrigue, j’avais peur que cette suite se concentre trop sur le personnage de Vanellope, oubliant son protagoniste qui donne son nom au film. Mais il n’en est rien. L’équilibre entre nos deux héros est bel et bien respecté, et leur relation se trouve au centre même de cette histoire. Mieux encore, leur amitié, mise à mal par la confrontation de leurs caractères et leurs idéaux — Ralph, heureux dans le cocon de ses petites habitudes, et Vanellope, lassée de la routine et désireuse de découvrir de nouvelles sensations — est le fil conducteur du film. Un conflit des générations assez classique, mais bien écrit et surtout, proprement mis en corrélation avec l’univers dans lequel évoluent nos personnages.

Si l’on passe outre les quelques blagues qui tombent à plat et la balourdise de Ralph qui peut s’avérer agaçante par moment, nous avons là une très bonne suite qui est dans la continuité logique du premier film, améliorant même la recette de celui-ci. C’est du bon !