Vous pouvez aussi

me suivre sur : 

© 2018-2020 by Anthony Lamacchia
 
Contact : anthony_lamacchia@gmx.fr
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Bilan 2019 & Projets 2020

En plein milieu des cartons, je me pose un peu pour faire le bilan de cette année et parler un peu des prochaines étapes.

Voilà plus d’un an que l’aventure d’auteur indépendant a commencé. Si en 2018 je n’avais pu programmer aucune séance rencontre et dédicace, j’ai réussi à me rattraper cette année avec une douzaine de dates. En plus de Charlemagne et de Cultura, je remercie également les petites librairies comme Baba Yaga sur Sanary/Mer pour m’avoir accueilli le temps d’une matinée. Il y a eu aussi de nombreux salons comme ceux des auteurs indépendants de Lyon et de Marseille, ainsi que le Bandol Polar Connection et les fêtes du livres du Castellet – pour ne citer qu’eux. Cette année, je vais essayer d’obtenir autant de dates, sinon plus. Et outre ces rencontres, je vais aussi essayer de proposer au moins un de mes romans à des concours ou des prix. Ça sera vraiment super.

Ce fut l’occasion de rencontrer de nombreux auteurs et chroniqueurs, de créer des liens, d’avoir de précieux conseils, et de beaucoup échanger. D’excellentes expériences, sans parler de la rencontre avec les lecteurs. Énormément de personnes qu’il me faut remercier, sans oublier tous ceux me suivent sur les réseaux sociaux. La page Facebook a dépassé les 500 likes (nous étions à moins de 200 il y a un an) et le compte Instagram a été créé en avril 2019 et s’approche doucement des 500 abonnés également.

Au niveau des livres, L’inspiration des best-sellers continue de se vendre doucement et les retours restent positifs. Début 2019, j’ai sorti, uniquement en numérique, le premier récit que j’avais écrit en 2009, Le Carnaval de Sang-Rire. Roman d’épouvante et grand guignolesque, je l’avais d’abord proposé gratuitement, avant de le passer à 1,99€. Peu de retours, car peu de lecteurs, ce genre n’étant pas du goût de tout le monde. Néanmoins, j’ai eu de la demande pour une version papier et l’un des objectifs de cette année sera de le rendre disponible en broché. On va tenter de faire ça entre mars et avril.

Sinon, le gros objectif de 2019, c’était Edward Sakedos l’apprenti nécromant. Roman jeunesse fantastique, il est paru en numérique en septembre et en version papier quelques semaines après, avant d’être disponible à la commande dans la plupart des librairies en fin d’année. Ce dernier retard est dû à un échange avec un éditeur intéressé. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à nous entendre. Mais persuadé de son succès, je continue à démarcher. Actuellement, je n’ai que de très bons retours sur Edwardet j’en ai vendu presque autant que l’inspirationen moitié moins de temps. En même temps, j’avais amélioré ma com, mais je pensais en vendre plus encore. Le roman jeunesse a un public plus réduit que je ne le croyais. J’en profite tout de même pour remercier à nouveau Andréa Kerlhau pour son travail sur la couverture et son investissement.

Pour 2020, outre la publication en broché du Carnaval de Sang-Rire, je compte auto-éditer un recueil de nouvelles mélangeant l’univers des contes de fées à celui des zombies. Les textes sont tous écrits, il y en aura une quinzaine, de longueurs inégales. Actuellement en phase de relecture, la correction, la bêta-lecture, la couverture et la mise en page suivront. J’espère une sortie pour Halloween 2020.

Tout ceci va prendre du temps, surtout que je continue de travailler sur le roman fantasy pour le concours que Folio SF organise à l’occasion de ses vingt ans. Les modalités devraient arriver courant janvier et le manuscrit doit être rédigé avant l’été prochain. Je vous tiendrai informés au fur et à mesure sur les réseaux sociaux.

Un petit mot concernant les articles cinés et littéraires : travail, vie privée et nouveaux projets font que j’ai de moins en moins de temps à consacrer au retour ciné et à mes lectures. Sans parler de ma PAL qui a pris un retard considérable... mais je pense ne pas être le seul dans ce cas-là... Non pas que j’arrête ce genre d’articles, mais ils risquent de se faire de plus en plus rares.

Voilà, voilà, je pense que je n’ai rien oublié, à part bien sûr de vous souhaiter à tous, une belle et heureuse année 2020.

43 vues